00Introduction01Centre de santé communautaire02Triage03Urgences04Soins intermédiaires 05Transition nutritionnel06Atelier cuisine07Sortie08Accueil

Youssouf

Âgé de sept mois, Youssouf est malade depuis au moins un mois. Comme dans beaucoup de familles rurales ici, sa mère a d’abord essayé les traitements traditionnels, mais ils n’ont pas marché. Elle a alors amené Youssouf au centre de santé le plus proche à Molobala. Là, le personnel soignant souhaiterait l’opinion d’un médecin parce que les cas compliqués sont plus difficiles à diagnostiquer.
  • Nom : Youssouf Traoré
  • Age : 7 mois
  • Sexe : Homme
  • Village : Bouba
  • Diagnostic initial : Malnutrition et pneumonie sévère
  • Traitement : 7 jours
Youssouf vit dans le village de Bouba. Sa mère a décidé de l'emmener au centre de santé de Molabala où elle savait quil pourrait recevoir des soins médicaux.
Youssouf
01

Diagnostiqué au centre de santé

Le test d’appétit de Youssouf s’est bien passé, ce qui est de bon augure pour commencer un soin nutritionnel thérapeutique. Mais ses poumons ne semblent pas fonctionner comme ils le devraient. Youssouf utilise plutôt les muscles de sa poitrine pour aider à la respiration, et il s’épuise à le faire. Ceci indique une grave infection pulmonaire, le médecin dit une pneumonie sévère. Avec cette complication, il est temps de référer Youssouf à un niveau de soin plus élevé.
Youssouf a besoin d'être référé à l'hôpital de Koutiala à 1h40 de route.
Youssouf - Diagnosed at the health centre
Infirmier aux admissions, Job Coulibaly explique le processus de triage.
02

Une « urgence » au triage

L’équipe de triage est très occupée à traiter ce dernier afflux de cas. Youssouf est « prioritaire » en raison de son niveau de malnutrition (modérément aigu), mais avec sa grave détresse respiratoire il est poussé vers la catégorie « rouge », ainsi que Tiemoko et Fatoumata. Pour Youssouf, l’étape suivante implique un examen plus poussé de son diagnostic de pneumonie au service des urgences.
03

Revue aux Urgences

Le docteur des urgences passe en revue les évaluations de Youssouf jusqu’ici pour décider de la suite du traitement. L’historique irrégulier d’immunisation de Youssouf pourrait ne pas avoir de lien direct avec sa pneumonie actuelle, mais il a augmenté son risque global de tomber malade. Il a évidemment une grave détresse respiratoire, mais cela pourrait être dû à autre chose qu’une grave pneumonie. Youssouf va continuer les antibiotiques commencés à Molobala pour voir comment il évolue.
L’infection des voies respiratoires, y compris la pneumonie, est l’une des trois raisons principales d’hospitalisation dans les projets communs de Médecins Sans Frontières, et la principales cause infectieuse de décès chez les moins de cinq ans dans le monde..
04

Traitement nutritionnel en soins intermédiaire

Youssouf commence maintenant son autre régime de traitement, pour traiter sa malnutrition modérée mais aiguë. Il commence avec du lait thérapeutique à haute teneur calorique et nutritive, connu sous le nom de F75 en raison du nombre de kilocalories pour 100ml. Youssouf peut le boire dans une tasse, mais des enfants plus faibles sont nourris par un tube. Un enfant peut passer de 1 à 3 jours à ce stade ses soins.
  • Youssouf
  • Youssouf
  • Youssouf
05

Bon rapport de suivi le 4e jour

Hier, Youssouf est passé du lait à une pâte d’arachides thérapeutique. Ce matin la balance dit qu’il a perdu 200 grammes, et il se peut que ce soit l’effort de respirer et de tousser qui l’ait retardé. Mais ses progrès cliniques sont de bon augure et le docteur le résume : avec la fièvre tombée et ses poumons dégagés, Youssouf devrait pouvoir rentrer chez lui dans deux ou trois jours.
06

Conseils de cuisine pour les mères qui travaillent

Mercredi, Youssouf et sa mère assistent à un atelier de cuisine, une initiative menée par les infirmières pour partager les conseils de nutrition et les idées de recettes avec les mères qui en général travaillent de longues heures à cultiver leurs champs, et vendent la majorité de ce qu’elles ont eu tant de mal à produire pour leur revenu. Les infirmières espèrent que ces conseils de préparation des repas réduiront le nombre d’enfants réadmis au programme de malnutrition. La recette d’aujourd’hui est une soupe de viande.
07

Boucler la boucle du programme de nutrition

Cela fait sept jours, et Youssouf est maintenant guéri de la pneumonie et prêt à rentrer chez lui. Il n’a plus besoin d’antibiotiques, mais il continuera à recevoir un traitement de nutrition par l’intermédiaire d’un programme communautaire de nutrition qui se déroule autour du centre santé de Molobola, où nous l’avons rencontré la première fois. Il ramène à la maison une semaine de pâte d’arachide, jusqu’à ses premiers rendez-vous là-bas.
"Enfin il ne tousse plus autant qu'avant, ça c'est vraiment bien amélioré. Et il garde le même poids qu'hier. Donc je compte le faire sortir aujourd'hui pour le programme communautaire de nutrition, à l'URENAS."Dr Issa Diakite, MSF
08

Visite à Grand-Mère sur le chemin du retour

Le premier arrêt est la maison de la grand-mère de Youssouf, où il est réuni à toute sa famille. Sa mère et lui y passeront quelques jours avant de rentrer à Bouba.